Festival SomarohoNosy Be - Hell-Ville

Description

Une ambiance de fête d’envergure. C’est ainsi que l’on peut résumer la 3e édition du festival Sômaroho, qui s’est tenu à Nosy Be, du 24 au 28 août. Durant le festival, Hellville n’a pas dormi, au propre comme au figuré, durant les cinq jours de festivités. Les concerts nocturnes qui se sont tenus au stade d’Ambodivoanio, ne se sont terminés qu’au matin, au plus tôt à 5 heures. Ainsi du dernier show du festival donné par Wawa, concepteur de l’évènement, qui a pris fin lundi matin, vers 10 heures. Aussitôt après, l’artiste a rejoint l’hôpital pour offrir un don.
Car l’évènement a été aussi un rendez-vous rassembleur. Comme chaque année, il a attiré de nom­breux visiteurs dans l’ile aux Parfums, animant Nosy Be de jour comme de nuit. Dans la journée, les belles plages, telles Ambatoloaka ou Andilana, ont été envahies par la foule et à la tombée de la nuit, tous se sont rués vers le stade d’Ambodivoanio pour apprécier les concerts nocturnes.
Wawa qui a clôturé le festival Sômaroho en offrant plus de dix heures de spectacle, a pour sa part  mobilisé trois groupes de musiciens pour tenir le coup. « De nombreuses personnes ont voulu assister au  Festival, mais leur état ne le leur a pas permet . Ainsi, je vous invite à me suivre pour
apporter de l’aide aux malades de l’Hôpital», a-t-il proposé au public.  Mission accomplie lundi vers 11 heures.
La cérémonie de clôture de Sômaroho a été également marquée par la présence de deux artistes internationaux, le Mahorais Bacoilli et la Franco-portugaise Luyanna qui a chanté en duo avec Wawa «Ela ela».  Mais aussi par la remise de deux trophées au concepteur de l’évènement pour le succès qu’il a remporté dans ses tournées à Mayotte et en Europe. Trophées qu’il a offerts à ses parents « pour l’avoir soutenu depuis son enfance ». Son père, Said Guitare, a interprété la fameuse chanson «Colé serré», pour remercier Wawa et le public.
Pour rappel, le Festival Sômaroho a été également un tremplin pour les jeunes talents (Mess Mea, Bram’s DS, Maurin, Jovial…) qui, à l’occasion, ont côtoyé  les grosses pointures, telles Jerry Marcoss, Théo Rakotovao, Black Nadia, Dah’Mama, Vaiavy Chila. Les jeunes artistes ont surement assuré leur prestation. Lico Kininike a été la révélation de ce festival Sômaroho, 3e édition.

Faly Randriamiarantsoa

Concernant le festival Somaroho qui touchera à sa troisième édition cette année, Wawa a lancé que ce sera un grand rendez-vous artistique avec notamment, les artistes étrangers et les grosses pointures de la musique tropicale malgache actuelle. Le festival aura en effet lieu, du 24 au 28 août, à Nosy Be, avec une centaine d’artistes au rendez-vous, à l’instar de Luyanna, Papou, d’Afro Style, de Bacoili, Dah Mama, Vaiavy Chila, Jerry Marcoss, Black Nadia, Théo Rakotovao, Lico Kininike, DJ Lakous, Janga Ratah, Big MJ, Jazz MMC, Jovial… «Notre objectif avec cet événement est qu’il devienne l’un des grands festivals, incontournables de l’océan Indien », explique Wawa

Vous êtes propriétaire de cette page ?
Contactez nous pour la faire apparaitre dans votre profil et la modifier