MarodokaNosy Be - Marodoka

Description

C’est la première Ville de Nosy Be avec ses anciens bâtiments, celle-ci date de la colonisation voir même avant, durant le premier comptoir indien à Madagascar.

Marodoka est visualisé par les parcs nationaux de Lokobe.

Les Sakalava Zafinifotsy (descendants de l’argent, c’est-à-dire de la deuxième épouse ou de la concubine d’un roi) étaient les premiers habitants d’Ambanoro appelé aujourd’hui Marodoka. Site visité de façon épisodique à partir du IXème siècle, le village est fondé au XVème siècle par des commerçants indiens et arabes. La ville était jadis très prospère et plus importante que Hell-Ville (première ville de Nosy Be). On y vend de l’or, des esclaves, des épices et des carapaces de tortue. La communauté indienne est majoritairement regroupé à Ambanoro et noue une forte relation commerciale avec Bombay et Zanzibar (place forte portugaise de 1503 à 1730, Zanzibar est ensuite devenu un sultanat omanais, qui connaît alors un grand essor). En 1849, la vague de mécontentement contre les français, consécutive à l’abolition de la traite des esclaves, part de ce village. En 1873, la prospérité de Zanzibar est brisée par la suppression du marché aux esclaves. Ambanoro compte 1600 habitants en 1882. En 1884, le trafic clandestin d’esclaves avec l’Afrique y existe toujours.
PATRIMOINE VEGETAL, 80% des plantes = Endémiques et médicinales Exemples : « Harungana Madagascariensis » La gomme colorée qu’exsude cet arbre entre dans la préparation d’un onguent contre la gale. Les feuilles sont exploitées en pharmacie pour stimuler les fonctions digestives, apaiser les douleurs intestinales et gastriques. « Aphloia theaformis » (Voafotsy) Consommer ses feuilles en tisane à longueur de journée pour combattre les séquelles du paludisme.

Source: http://www.vacances-nosybe.com/visites/marodoka.html

 

Marodoko, l’ancienne ville

A part ces diverses activités liées à la mer, l’île possède d’autres ressources qui méritent d’être appuyées, tel les sa culture et son histoire. Actuellement, les guides intègrent dans leur circuit certains sites culturels. L’association Ravinala a pour mission de promouvoir le circuit Marodoko. C’est en effet l’ancienne principale ville de Nosy Be. On y trouve par exemple les plus anciennes traces de présence humaine, l’ancien port, la maison fantôme, les cimetières des Indiens, la première mosquée installée à Madagascar… A la fin de ce circuit, les membres de l’association offrent un spectacle qui dévoile toutes les danses folkloriques de l’île ainsi que sa musique, comme le wadra ou encore la danse des crocodiles.